Aide à la mobilité

Imprimez cet article Envoyez cet article Exprimez vous
Infos-Conseils » Guide métier » Aide et accompagnement » Aide à la mobilité: un accompagnement sous haute responsabilité

Aide à la mobilité: un accompagnement sous haute responsabilité

L’aide et l’accompagnement : une assistance au service des personnes

A partir d’un certain âge, les personnes peuvent rencontrer des difficultés de déplacement dans leur quotidien. Conscientes de ces problèmes, les entreprises prestataires de services et les associations se sont penchées sur la question et ont trouvé la solution pour permettre aux plus anciens, et aussi aux personnes handicapées, d’aller et venir selon leurs besoins sans se soucier du moyen de transport. Le sens des responsabilités et de l’écoute sont donc nécessaires pour offrir un service sérieux et de qualité.

L’aide à la mobilité comprend différents services :

Autour de l’aide à la mobilité s’articulent différents services. Le principe est basé sur une assistance et un accompagnement dans les sorties, notamment lors des rendez-vous fréquents avec le médecin ou pendant les courses. Un accompagnateur compétent et de confiance vous assiste alors pendant toute la durée du trajet ou pour porter les sacs de commissions. Cette aide comprend l’essentiel des déplacements à partir du domicile de la personne ou vers celui-ci. Les personnes à mobilité réduite peuvent de nouveau prendre les transports en commun, sortir, aller au musée, aller à la campagne, à la banque, au club, à l’école ou au travail. L’atout de ce service réside dans le fait qu’il garantit aussi un service d’écoute.
La location d’un véhicule et les services d’un accompagnateur fonctionnent généralement par inscription ou par réservation afin de faire face à la demande et d’organiser au mieux le service. Ainsi, l’objectif premier de ce service est de permettre aux personnes à mobilité réduite de vivre en milieu ordinaire et de maintenir une vie sociale active, sans pour autant être dépendant de l’entourage proche. En fonction des équipements, cette prestation peut également s’adapter au transport de fauteuils roulants.

Une aide réglementée par le code du travail

L’aide à la mobilité et le transport de personnes ayant des difficultés de déplacement figure parmi la liste des activités visées par l’article D. 129-35 du Code du Travail.
Cette activité doit être comprise dans une offre de services incluant un ensemble de prestations effectuées à domicile. Il suffit pour cela que l’entreprise propose dans son offre commerciale des activités de ménage, de jardinage ou d’assistance administrative, par exemple. Cette activité ouvre droit, pour les particuliers qui font appel à une entreprise prestataires de services à la personne ou qui emploient un salarié, à une aide fiscale comme le crédit d’impôt qui couvre la moitié des dépenses. Elle permet aussi de bénéficier des facilités de paiement et de couverture sociale du chèque emploi service.
Recherchez :