Assistance à domicile : bénéficier des crédits d'impôts

Imprimez cet article Envoyez cet article Exprimez vous
Infos-Conseils » Guide métier » Assistance à Domicile » Assistance à domicile : bénéficier des crédits d'impôts

Assistance à domicile : bénéficier des crédits d'impôts

L’assistance à domicile : des services bénéficiant du crédit impôt.

Le soutien scolaire, la garde d’enfants, l’assistance administrative et informatique et les travaux ménagers sont concernés par le crédit d’impôt. Mais pas seulement. L’ensemble des 20 services à la personne définis par le plan Borloo à l’article D. 129-35 du Code du Travail issu du décret n° 2005-1698 vous donnent droit à une réduction fiscale.
Les activités de services à la personne sont les suivantes : - entretien de la maison et travaux ménagers - petits travaux de jardinage - prestations de petit bricolage - garde d’enfant à domicile - soutien scolaire et cours à domicile - préparation de repas à domicile, y compris le temps passé aux commissions - livraison de repas à domicile - collecte et livraison de linge repassé - assistance aux personnes et aux autres personnes qui ont besoin d’un aide personnelle - assistance aux personnes handicapées - garde-malade à l’exception des soins - prestation de conduite de véhicule personnel des personnes dépendantes - accompagnement des personnes âgées et handicapées en dehors de leur domicile - livraison de courses à domicile - assistance informatique et Internet à domicile - soins et promenades d’animaux domestiques - soins esthétiques à domicile - gardiennage et surveillance temporaire à domicile - assistance administrative à domicile - activités concourant à coordonner et délivrer les services aux personnes mentionnées ci-dessus

Les conditions d’obtention du crédit impôt

Alors que seules les personnes assujetties à l’impôt sur le revenu et employant un salarié à domicile bénéficiaient du crédit d’impôt, aujourd’hui, les personnes actives et non imposables mais aussi les chômeurs et les retraités ayant recours à un prestataire de services, peuvent également prétendre à ce crédit.
Cet avantage fiscal couvre à hauteur de 50 % les dépenses en prestation de services. Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, il suffit d’inscrire dans votre déclaration de revenus les sommes dépensées. Cela comprend les rémunérations déclarées, les cotisations sociales correspondantes et le montant des factures émises par l’organisme ou l’entreprise agrée.
Recherchez :