La cheminée de maçonnerie

Imprimez cet article Envoyez cet article Exprimez vous
Infos-Conseils » Guide métier » Cheminée » La cheminée de maçonnerie: le pari de l’efficacité

La cheminée de maçonnerie: le pari de l’efficacité

La cheminée de maçonnerie : un modèle compatible avec un chauffage au bois

La cheminée de maçonnerie est, tout comme la cheminée métallique, compatible avec un chauffage au bois. Conforme aux règlements de tous les codes du bâtiment, ce type de cheminée est composé de boisseaux d’argile entourés de briques ou de pierre. L’intérieur est constitué d’un chemisage en acier inoxydable afin de pallier les dommages causés par les feux. Recouverte d’une mitre qui prévient les défaillances de ventilation, empêche la pluie de tomber dans le conduit et permet d’éviter les problèmes de fumée causés par le vent, la cheminée de maçonnerie présente de nombreux avantages.

La cheminée de maçonnerie : un modèle d’efficacité

L’ouverture permet ainsi de créer, grâce au vent, une zone de pression positive s’opposant au tirage de la cheminée et expédiant les gaz de combustion dans le conduit. Pour plus d’efficacité, la solution est d’opter pour des chemisages à couler ou en acier inoxydable et surtout pour des matériaux modernes. Des boisseaux de forme circulaire ou à bordures d’enclavement permettent par exemple, une fois emboîtés, d’éliminer les pertes de fumée et d’humidité. En somme, un modèle d’efficacité imaginé par les constructeurs.
Recherchez :