Arrosage automatique

Imprimez cet article Envoyez cet article Exprimez vous
Infos-Conseils » Guide métier » Paysagiste » Arrosage automatique: un arroseur qui ne risque pas d’être arrosé

Arrosage automatique: un arroseur qui ne risque pas d’être arrosé

L’arrosage automatique : un moyen efficace pour alimenter vos plantes

Sans eau, point de vie. Même si les plantes se défendent tant bien que mal contre la sécheresse, celles de votre jardin bénéficient de tout le confort d’un arrosage régulier.
Cependant, lors des départs en vacances ou lorsque la superficie de votre espace vert devient trop contraignante, l’irrigation peut également le devenir. Dans ce cas, l’arrosage automatique est le moyen le plus simple et le plus efficace pour alimenter vos plantations en eau. Alors, pour arroser de manière pertinente, consultez les spécialistes de l'arrosage automatique. Ils sont prêts à répondre à toutes vos questions. En fonction de vos besoins, de la surface de votre jardin, de la taille et de la disposition de vos plantes, ils vous proposent les solutions les mieux adaptées.

Les différents systèmes d’arrosage

En effet, il existe quatre grands types d’implantation.
Le système par aspersion se fait grâce à des arroseurs statiques, rotatifs, oscillants ou canons qui se branchent directement sur le tuyau.
L’arrosage au goutte-à-goutte à faible débit est parfaitement adapté aux petits jardins et aux balcons car seul le pied des plantes est irrigué.
L’arrosage par ruissellement qui conduit l’eau par des réseaux au sol est approprié aux grandes cultures et aux potagers. Enfin, le procédé par immersion consiste à immerger la motte de la plante ou le pot.
D’un point de vue esthétique, tous ces systèmes, pouvant être enterré, se fondent discrètement dans le paysage. Autre avantage, ils peuvent se mettre en route sans que personne ne s’en occupe. Pour cela, votre système d’arrosage doit comporter un programmateur. Il permet à votre réseau de démarrer et de s’arrêter au moment voulu. Ce mode de déclenchement a le mérite d’économiser l’eau et d’arroser juste le temps nécessaire, au moment où l’évaporation est la plus faible, c’est-à-dire au milieu de la nuit ou tôt le matin. Ces programmateurs sont en majorité à pile mais certains modèles se branchent au courant. Quel que soit le mode d’alimentation, le principe commun vise à commander les vannes électroniques.
Ces produits comportent de nombreuses possibilités de programmation qui vous permettent, par exemple, de changer le temps d’arrosage selon la saison. Pour un assemblage complet, des supports, des raccords, un réducteur de pression et bien évidemment des tuyaux sont également nécessaires.

L’installation d’un système d’arrosage

Votre système d’arrosage automatique doit maintenant être installé. Les professionnels se chargent de la pose qui nécessite un savoir-faire et un certain soin. Si vous disposez d’un seul robinet, l’astuce des spécialistes est de monter le système en plusieurs réseaux. L’arrosage est ainsi optimisé. Bien conçu, votre arrosage sera plus pratique et plus économique.
Enfin, certaines entreprises, soucieuses de la qualité de leur installation, ont signé la charte du SYNAA (SYndicat National de l’Arrosage Automatique). Elles vous garantissent ainsi des prestations à la hauteur de vos exigences.
Recherchez :