Remplacer une fenêtre cassée

Imprimez cet article Envoyez cet article Exprimez vous
Infos-Conseils » Guide métier » Vitrerie » Remplacer une fenêtre cassée: le b-a-ba du vitrier

Remplacer une fenêtre cassée: le b-a-ba du vitrier

Remplacez votre fenêtre cassée

Une fenêtre qui claque à cause d’un courant d’air, un tir de ballon qui finit dans votre salon? Les conséquences de ces petits accidents sont souvent les mêmes: la vitre se casse ou se fissure. Il ne vous reste plus alors qu’à prendre les mesures de la vitre jumelle et à contacter un vitrier car cette réparation est loin d’être un jeu d’enfant.
Simple formalité pour un spécialiste, le remplacement ne lui prendra que peu de temps. La maîtrise de la coupe et les étapes à respecter dans la façon de procéder nécessitent quelques outils spécifiques tels qu’un marteau ou un couteau à mastiquer de type «feuille de laurier». Suivant les dimensions et l’accessibilité de la fenêtre brisée, le vitrier peut effectuer le changement sur la structure en place ou bien la retirer afin de travailler à plat sur un établi ou des tréteaux.

Les travaux réalisés lors du remplacement d’une fenêtre

Commence alors pour lui l’opération de nettoyage. Il faut enlever tous les morceaux de verre encore fixés sur la fenêtre, gratter soigneusement les traces de mastic, arracher les pointes de fixation et enfin, dépoussiérer les feuillures à l’aide d’une brosse. Si les encastrements sont endommagés, il devra les restaurer avec les matériaux adéquats.
Ensuite, la préparation d’un mastic de qualité requiert un certain savoir-faire. L’étape suivante consiste à appliquer cette pâte en un fin cordon sur le fond des quatre feuillures, qui servira à étanchéiser et à gommer les irrégularités. La vitre se pose alors sur le mastic en appuyant suffisamment pour bien l’ancrer. Après un temps de séchage, le vitrier plante des pointes spéciales pour donner à l’ensemble plus de solidité. Enfin, un solin de mastic doit être soigneusement lissé sur l’extérieur de la vitre pour assurer une isolation convenable.
Toutes ces opérations sont réservées aux fenêtres anciennes. Si vous avez des ouvertures à pareclose, c’est à dire maintenues par des baguettes, le vitrier devra les démonter, puis les reclouer.
Pour les doubles-vitrages, le remplacement est plus complexe. Le vitrier devra fabriquer la vitre isolante sur mesure et la poser sur du mastic siliconé avant de fixer les parecloses. Ainsi, qu’il s’agisse de fenêtres traditionnelles ou modernes, votre vitrier aura la solution appropriée.
Recherchez :